This page is not available in your language. You may use the following link to open a machine translated version of this page. Open in Google Translate.
Recettes Petit-déjeuner Entrées Plats Desserts Enfants Nutrition Entreprise Offres d'emploi

Comment bien conserver de la viande ?

Quelques astuces pour vérifier la fraîcheur et la conservation de votre viande en cas de doute !

1- Vérifiez la date de péremption de votre viande

La viande est un aliment délicat à conserver et la consommation de viande avariée peut provoquer de sérieuses intoxications alimentaires. Il est donc important de vérifier les dates de péremption et de les respecter scrupuleusement. En général, la viande fraîche se garde 1 à 5 jours au réfrigérateur (sauf la viande hachée qui doit être consommée au plus vite). Pour augmenter la durée de conservation, vous pouvez cuire votre viande qui se conservera alors 7 à 10 jours au réfrégirateur ou alors la congeler ce qui augmentera sa durée de conservation jusqu'à 8 mois (3 mois pour la viande hachée). 

2- Ne vous fiez pas qu'à la couleur pour déterminer si votre viande n'est plus bonne à consommer

Dans les étals et notre inconscient, la couleur d'une viande fraîche saine est imagée comme rouge vif. Toute viande ne correspondant pas à cela est souvent considérée à tord comme mauvaise alors qu’elle est encore consommable.

La coloration de la viande est due à un pigment appelé myoglobine qui peut prendre 3 formes :

  1. L’oxymyoglobine responsable de la couleur rouge vif de la viande lorsqu’elle est en présence d’oxygène. Le film protecteur de la viande laisse passer l’oxygène pour maintenir cette couleur
  2. La myoglobine qui est plutôt rouge sombre voire pourpre lorsque l’oxygène se fait plus rare. Cette couleur se retrouve dans les surfaces internes de la viande, visible lorsqu’on découpe le morceau. Au contact de l’oxygène, la myoglobine se transformera en oxymyoglobine qui redonnera la couleur rouge vif à la viande
  3. La metmyoglobine qui donne une coloration brune, peu attractive à la viande. Elle résulte de l’oxydation normale de la myoglobine au cours du temps et peut-être responsable de l’apparition d’une teinte brune en surface, parfois sous forme de tâches, qui n’impacte en rien la qualité sanitaire du produit. Cette réaction est irréversible, la viande ne redeviendra pas rouge au contact de l'air. Cette coloration est donc tout à fait normale, c'est aussi la metmyoglobine qui donne la couleur brune de la viande cuite.

Quand s’inquiéter ? La couleur de la viande avariée est verdâtre souvent avec des reflets irisés ou de couleur grisâtre pour la volaille. Des moisissures peuvent apparaître, dans ce cas le morceau et ceux qui étaient à son contact sont à jeter !

3- Au nez

Une viande avariée présentera une odeur très forte, rance ou âcre très reconnaissable et persistante qui vous donnera la nausée. Normalement la viande fraîche ne dégage aucunee odeur forte, dans le cas contraire il vaut mieux ne pas consommer le morceau de viande

4- Au toucher

Une viande avariée présentera une couche visqueuse en surface comme du mucus. Dans ce cas-là, la viande est impropre à la consommation car des bactéries ont pu se développer. Lavez-vous les mains après avoir palpé la viande !

5- Respectez la chaîne du froid

La viande, si elle n'est pas conservée sous vide ou en salaison, se conserve uniquement grâce au froid. Lors de vos courses prenez la viande en dernier et rangez-la en premier au frigo en arrivant pour éviter que la chaîne du froid ne soit rompue. De même, ne jamais décongeler de la viande à température ambiante mais laissez-la décongeler au frigo. Chez Luxcaddy nos camionnettes réfrigérées permettent un bon respect de la chaîne du froid pour vous offrir une qualité irréprochable !

1080x1080_rayonboucherie.jpg